• <bdo id="o2ocs"></bdo>
  • Dernière mise à jour à 10h54 le 26/06

    Page d'accueil>>Economie

    La vitesse de développement de la Chine, un phénomène rarement vu dans l'histoire

    le Quotidien du Peuple en ligne | 26.06.2019 10h51

    Le rythme de développement de la Chine a rarement été observé dans l'histoire économique, son agrégat économique ayant dépassé 90 000 milliards de yuans au cours des 70 dernières années, faisant d'elle la deuxième économie mondiale en 2018, a annoncé le 21 juin dernier le média financier Yicai.

    En 1952, le PIB de la Chine était de 67,9 milliards de yuans, avec un PIB par habitant de 119 yuans. En 2018, les deux chiffres ont dépassé 90 000 milliards de yuans et 64 644 yuans, soit 1 325 et 542 fois plus respectivement.

    Le premier plan quinquennal (1953-1957) a amorcé l'industrialisation de la Chine, concentrant ses efforts sur le développement de l'industrie lourde et jetant les bases de la modernisation de la défense nationale. à l'issue du plan, en 1957, le PIB de la Chine atteignait 106,9 milliards de yuans, soit une augmentation de 57% par rapport à 1952.

    La Chine a commencé à mettre en ?uvre des réformes et à s'ouvrir en 1978 et a mis l'accent sur le renforcement de son économie.

    Les données du Bureau national des statistiques (BNS) montrent que le PIB de la Chine a été multiplié par 33 en prix constants de 1978 à 2017, avec une croissance annuelle moyenne de 9,5%, dépassant de loin la moyenne mondiale de 2,9% pour la même période.

    De même, au cours des 40 années de réforme et d'ouverture, l'agrégat économique de la Chine s'est considérablement accru : le PIB s'élevait à 364,5 milliards de yuans en 1978, avant de grimper à 1 000 milliards de yuans en 1986, à 2 000 milliards de yuans en 1991, à plus de 10 000 milliards en 2001, à 30 000 milliards en 2006 et à 80 milliards en 2017.

    Le classement mondial de l'agrégat économique de la Chine est également en hausse, passant de la onzième place en 1978 à la deuxième en 2010. En 2017, l'agrégat économique de la Chine a atteint 12 300 milliards de dollars, soit environ 15% du total de l'économie mondiale et une hausse de 13 points de pourcentage par rapport à 1978.

    La Chine a également contribué à plus de 30% de la croissance économique mondiale, ce qui a entra?né et ancré la croissance mondiale ces dernières années. Le PIB par habitant du pays a atteint 59 660 yuans en 2017, soit une multiplication par 22 depuis 1978.

    Au cours des 70 dernières années, la structure industrielle de la Chine a également subi de profonds changements : selon le BNS, en 1952, les industries primaire, secondaire et tertiaire du pays représentaient respectivement 50,5%, 20,8% et 28,7% du PIB de la Chine. Avec la création d'un certain nombre d'usines de fabrication au cours de la première période du plan quinquennal, la contribution de l'industrie secondaire au PIB est passée à 44,4% en 1960.

    Après la réforme et l'ouverture, les moteurs de la croissance économique de la Chine n'étaient plus uniquement le secteur secondaire. Les chiffres du BNS montrent que les contributions des industries primaire, secondaire et tertiaire au PIB ont atteint respectivement 4,6%, 47,9% et 47,5% en 2014.

    Alors que le secteur des services se développe pour devenir un nouveau moteur de la croissance du pays, le secteur tertiaire a dépassé le secondaire en 2015, avec des contributions respectives des trois secteurs de 4,5%, 42,5% et 53%. Au premier trimestre de cette année, le secteur tertiaire a contribué à hauteur de 61,3% au PIB du pays.

    (Rédacteurs :Yishuang Liu, Gao Ke)
    Partagez cet article sur :
    • Votre pseudo
    •     

    Conseils de la rédaction :

    足彩网