• <bdo id="o2ocs"></bdo>
  • Dernière mise à jour à 11h07 le 18/10

    Page d'accueil>>Environnement

    La région Beijing-Tianjin-Hebei publie un plan d'action contre la pollution

    le Quotidien du Peuple en ligne | 18.10.2019 10h55

    Un plan d'action pour la lutte contre la pollution atmosphérique a été publié le 16 octobre, fixant des objectifs spécifiques pour contr?ler la qualité de l'air dans la région Beijing-Tianjin-Hebei et les zones environnantes en automne et en hiver.

    Selon un plan publié par plusieurs agences gouvernementales, notamment le ministère de l'écologie et de l'Environnement et la Commission nationale pour le développement et la réforme, le nombre de jours de pollution grave devrait diminuer de 6% entre le 1er octobre et le 31 mars.

    Conformément au plan, la densité moyenne en particules fines PM2,5 respirables d'un diamètre égal ou inférieur à 2,5 micromètres devrait chuter de 4% par rapport à la même période de l'année dernière.

    Le plan prévoit également une date limite pour la fermeture de certaines installations de production obsolètes et la suspension de certaines industries fortement polluées à Tianjin ainsi que dans les provinces du Hebei, du Shanxi et du Shandong d'ici la fin de cette année.

    Dans le Shanxi, par exemple, la capacité de production d'acier d'1,75 million de tonnes sera réduite et les installations obsolètes pouvant produire 10 millions de tonnes de coke seront également fermées.

    D'ici la fin du mois, les autorités locales et les entreprises de ces régions devraient avoir élaboré un plan spécifique fixant un objectif et un calendrier clairs pour améliorer la qualité de la production et renforcer les normes d'émission de polluants afin de respecter les normes de contr?le de la pollution.

    Selon le plan, les autorisations de rejet de polluants pour les entreprises de matériaux de construction et de meubles devraient être publiées d'ici décembre. De même, les fabricants d'acier du Hebei devront parvenir à une transformation très basse en émissions de 100 millions de tonnes d'ici à la fin de l'année, alors que l'objectif pour le Shanxi sera de 15 millions de tonnes pour la même période.

    En outre, le plan oblige également ces villes et provinces à effectuer d'autres évaluations environnementales sur les grandes usines et les entreprises de logistique au cours de ce mois.

    Grace aux efforts conjugués de nombreux secteurs, la qualité de l'air dans le pays est restée stable, a de son c?té déclaré lors d'une conférence de presse Liu Youbin, porte-parole du ministère de l'Ecologie et de l'Environnement. Ainsi, de janvier à ao?t, la densité moyenne en PM2,5 dans 337 grandes villes du pays s'élevait à 35 microgrammes par mètre cube, soit le même niveau que l'année dernière.

    Selon M. Liu, l'automne et l'hiver sont les pires périodes de qualité de l'air en Chine, en particulier dans le nord, principalement à cause de la consommation de charbon pour le chauffage. Pendant les saisons fra?ches et froides de 2017 et 2018, les fabricants d'acier de quatre grandes villes de la région Beijing-Tianjin-Hebei ont été invités à suspendre la moitié de leurs capacités de production.

    (Rédacteurs :Xiao Xiao, Yishuang Liu)
    Partagez cet article sur :
    • Votre pseudo
    •     

    Conseils de la rédaction :

    足彩网